AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J'attends... et ça me tue de t'attendre [Renesmée C. Cullen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: J'attends... et ça me tue de t'attendre [Renesmée C. Cullen]   Ven 18 Juin - 11:54

&&
Renesmée C. Cullen & Jacob Black

    Depuis combien de temps était telle partie à Volterra voir sa mère, je n'osais même plus prononcer le nom de celle qui fut un jour ma meilleure amie et même la personne que j'aimais...ça c'était avant la naissance de Renesmée. Aujourd'hui, il n'y avait plus qu'elle dans ma vie, je ne vivais et ne respirait plus que pour elle... A l'époque, j'avais cru perdre ma meilleure amie, j'étais près à me lancer dans une mission suicide pour tuer cet enfant, mais le destin l'avait voulu autrement, et je n'allais pas m'en plaindre loin de là. Mais chaque jours qui passaient, sans qu'elle ne soit là, me rongeait, me semblait une éternité. J'avais l'impression qu'elle ne reviendrait pas et je me maudit d'avoir courber l'échine quand elle m'avait ordonné de rester à la maison... mais elle avait eu raison, à Volterra j'aurais fait plus de dégât qu'autre chose, de revoir le visage de la personne qui comptait pour moi, cette femme qui poussa son mari au suicide... ce mari que j'avais appris à apprécié comme s'il fut presque un frère pour moi... je ne pouvais pas l'admettre, et encore moins l'accepter s'en avait été de trop pour moi. Qu'elle m'eut fait souffrir, elle m'aurait même trahis que cela n'aurait été rien en comparaison de ce qu'elle a fait... pousser ainsi, celui qu'elle disait aimer plus que tout à la mort... Aujourd'hui, je refuse encore même de prononcer son prénom dans ma tête...elle est devenue celle qui fût! Chaque minutes, heures et jours qui passaient sans voir Nessie, je sentais mon âme se refroidir, j'avais froid à l'intérieur, tant que ça se voyait à l'extérieur, je frissonnais constamment, chose assez surprenante quand on sait que je fais 42° en permanence! Mais, j'avais cette impression désagréable de mourir petit à petit, parce qu'elle n'était pas là, parce qu'elle était partie trop loin... Je ne savais pas quoi faire, je marchais dans les bois, j'avais même enfillés un pantalon et un sweat shirt, tant j'avais froid. Mes pas me menèrent à First Beach, la plage de la réserve, j'admirais le paysage en silence, sentant mes yeux brûler sous la monté de larmes. Pourquoi elle m'était autant de temps à revenir? J'avais mal, comme jamais je n'avais eu mal, j'avais l'impression qu'on me tirait le coeur hors de la poitrine... Je t'en prie, Renesmée, reviens... je n'avais que cette pensée en tête. Bras croisé sur mon torse, le menton rentrer, je fixais mes pieds sur lesquels une légère vague remontait régulièrement, je voulais caché mon chagrin et mon désespoir. C'était sans doute stupide, mais je n'ai pas choisi d'avoir si mal quand elle n'est pas là... c'est l'imprégnation
Revenir en haut Aller en bas
 

J'attends... et ça me tue de t'attendre [Renesmée C. Cullen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Push :: •• La Plage ••-
Sauter vers: